Posted by: petokask | May 2, 2013

La retraite ça a du bon…

Non je ne suis pas assez vieux pour vivre aux dépends des derniers français qui bossent encore. Je suis juste  parti en stage au fin fond de la France et j’ai internet seulement au bureau. Autant vous dire que la consultation de mes sites réacs préférés est peu aisée. Une fois passée la sensation de manque bien connue de nos élites à la narine en or accros de la poudre, on découvre que le net n’est qu’un reflet partiel de la vie et que de ne pas pouvoir être en permanence connecté ne fait pas de mal.

J’ai par exemple redécouvert le plaisir de me balader sans portable ni musique, en chantant. C’est si sympa. Et de ne pas avoir les infos c’est comme être en retraite dans un monastère, on revient à l’essentiel : le contact humain. Et c’est ce qui manque le plus à notre monde décharné, en crise de valeurs plus que crise économique. Les gens devraient se rendre compte qu’en temps de crise, plus qu’en tout autre moment, c’est le moment de se serrer les coudes et d’arrêter de faire son  égoïste matérialiste. Retrouvons ce qui a fait la renommée (entres autres) de la France : sa joie de vivre et son accueil facile. Attention, je vous arrête tout de suite, on choisit bien sûr qui on accueille. Je n’ai pas viré dans le toussensemblisme !!! Pas fou le gars…

Bon je vous prépare un petit article sur le principe de subsidiarité et ses applications dans l’acceptation d’une désobéissance totale face à la raie publique. Patience…


Responses

  1. Se balader en chantant.
    Oui, mais faut être sur une plage, dans les champs ou dans une forêt pour ça.
    Et encore ! Dans la forêt, ça fait fuir les ptites bêtes, cépabien ! En Autriche, on t’apprend à être silencieux en forêt et en montagne.
    Si tu chantes tout seul en ville, il te faut une oreillette de téléphone, sinon, tu passes pour un fou et on appelle l’ambulance.

    Quand j’étais petite, on faisait du camping , le vrai, sous la tente, avec mes parents.
    Et on faisait des feux de camp avec les gens. Et on y allait de notre “Fanchon, quoique bonne Chrétiè- è neuh fut baptisée avec du vin…”, ce que viennent de retrouver nos Veilleurs.
    Ca craie du lien, comme disent nos sociologues à une demi-balle !

    Merci pour ton texte !

    • Toutafé!! En plus les veilleurs sont souvent composés de scouts! Donc ça aide pour les chants… Perso je suis + chants mili mais bon…😉


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: